Kabane aujourd’hui ?

Kabane est un collectif expérimental nomade, qui travaille sur la production de nouvelles formes de vie et de rapport social.
 
Il s’agit de faire avec l’existant, ce qui signifie pour nous : travailler dans une continuité situationnelle d’envies et de besoins pensés en collectif / collaboration.
 
À travers l’envie d’échanger et de mutualiser les recherches, nous voulons co-produire, ensemble, de nouvelles formes de savoir et savoir-faire.
Cette envie soulève, par sa mise en pratique, des questions incontournables comme :
Comment se rencontrer? Comment créer le contexte de l’échange et de la transmission ?
Quel imaginaire et outils en commun ? Dans quel but ?
Comment faire politique dans l’échange ?
 

Cirque des mots et autres cabanes où lire

À la Bibliothèque Gaston-Miron de la Sorbonne Nouvelle à Paris, le 2 mars dernier, le Centre d’études québécoises recevait le Buvard, une librairie-camion ambulante venant du Québec.

A propos de cet évènement

http://www.univ-paris3.fr/cirque-des-mots-et-autres-cabanes-ou-lire-le-buvard-debarque-a-censier–423691.kjsp

Sous un chapiteau, cette fois-ci, ils trimballent des « livres qui arrachent doucement la tête et le cœur, des livres qui voyagent et qui font virevolter, des livres qui parlent de routes, de mouvances, de déplacements, d’exils, de migrations, de nomadismes, d’errance, de mobilité, de circulation, de liberté et d’alternatives ».


photo de Adèle Godefroy

Cette rencontre a permis aux deux compagnons libraires-routiers(improvisés), Michel Vézina et Maxime Nadeau, d’y présenter leur tout nouveau projet en création : le Grand Oratorio Ubuesque Littéraire Dérimé (G.O.U.L.D.), un mélange de lectures enthousiastes, de performances artistiques, de micros-conférences gesticulées tout ça en même temps… parfois oui, parfois non !

Suite à l’invitation de Myriam Suchet, directrice du centre et chercheuse indisciplinée, le collectif kabane en a profité pour (ré)activer la copiothèque, un dispositif itinérant permettant à touxs le monde de s’asseoir, de lire, de partager et de discuter.

Avant la rencontre, quelques étudiant.e.s, artistes, profs, etc. avaient installé des cabanes (en carton, en papier journal, et autres solutions de débrouille …) afin d’y accueillir des cercles de lectures et de paroles. Une bonne occasion pour nous d’en occuper une, durant un instant (on remercie d’ailleurs la cabane à côté de la buvette de nous avoir hébergé), avec notre bibliothèque de photocopies et d’échanger autour de nouveaux textes imprimés, de nos recherches respectives et autres conversations de comptoir ou arbre à palabres.



Plus d’informations sur la copiothèque   >>>>> ici <<<<<

 

Appel à Réunion
[ Lundi 5 décembre 13h30 ],
Fanzine et occupation

Nous appelons à touxs nous réunir le
LUNDI 5 DÉCEMBRE 2016 à 13h30
(à l’entrée du bâtiment A, en bas des escalateurs).

En tant qu’étudiant(e)s à l’université Paris 8 nous avons ressenti le besoin urgent de se réunir pour tenter d’améliorer la vie sur le campus. Nous souhaitons des espaces permettant aux étudiants de se rencontrer et ainsi prolonger le temps d’apprentissage en mutualisant les recherches, entre les cours, de façon transdisciplinaire (qui dépasse les formations cloisonnées entre UFRs).

>> En tant que lieu de rencontre, de discussion, d’arbre à palabres Kabane cherche à réunir les habitants de la fac : étudiants, professeurs, agents, organisateurs, travailleurs et vagabonds le lundi 5 décembre à 13h30 (à l’entrée du bâtiment A, en bas des escalateurs) pour engager le dialogue avec l’institution sur la nécessité pour les étudiants d’avoir un espace à leur disposition tel un laboratoire collaboratif et pour réunir toutes les initiatives autonomes (salle occupée A070, la passade, potager commun..) et associations locales afin de mettre en commun les idées et envisager des projets et des actions à venir.

Il s’agit d’évoquer un manque d’espace qui permettrait l’émergence d’élaborations collectives, entre acteurs de la fac. Nous voudrions répondre à un besoin ressenti des étudiants de fédérer et mettre en commun des projets par la convivialité. Échanger et participer davantage à la vie de Paris 8 pour ne pas seulement être de passage.

 



Occupation temporaire

Suite à la destruction de la Kabane nous avons, mercredi 30 novembre 2016, occupé le Hall du bâtiment A en construisant une cabane en carton (prototype-reenactment de la cabane). Cet espace éphémère, destiné à sensibiliser les habitants de la fac sur les multiples volontés collectives de lutter contre le climat austère qui règne à Paris 8 : non-dialogue entre les instances et les étudiants, non-écoute de l’université face aux diverses initiatives collectives cherchant à penser des nouvelles formes de pédagogie….

Cette cabane éphémère accueillait, en plus de son espace sieste et le thé vert : un open-mic, une copiothèque (bibliothèque de photocopies thématique), un projections vidéos, un atelier sonore + dessin/écriture (imaginaire composite de la kabane), livre de témoignages (en ligne ici) et tractage de notre micro-fanzine dans toute la fac. Le tout en vue de la réunion du lundi 5 décembre 2016… Nous y avons rencontré enseignants, étudiants et responsables de la logistique.

◊◊◊ micro-Fanzine – Ventalisme ◊◊◊


Pdf ici
Réalisé suite à la rencontre « Fabriques de Sociologie » à P8Lire la suite de l’article