Appel à Réunion
[ Lundi 5 décembre 13h30 ],
Fanzine et occupation

Nous appelons à touxs nous réunir le
LUNDI 5 DÉCEMBRE 2016 à 13h30
(à l’entrée du bâtiment A, en bas des escalateurs).

En tant qu’étudiant(e)s à l’université Paris 8 nous avons ressenti le besoin urgent de se réunir pour tenter d’améliorer la vie sur le campus. Nous souhaitons des espaces permettant aux étudiants de se rencontrer et ainsi prolonger le temps d’apprentissage en mutualisant les recherches, entre les cours, de façon transdisciplinaire (qui dépasse les formations cloisonnées entre UFRs).

>> En tant que lieu de rencontre, de discussion, d’arbre à palabres Kabane cherche à réunir les habitants de la fac : étudiants, professeurs, agents, organisateurs, travailleurs et vagabonds le lundi 5 décembre à 13h30 (à l’entrée du bâtiment A, en bas des escalateurs) pour engager le dialogue avec l’institution sur la nécessité pour les étudiants d’avoir un espace à leur disposition tel un laboratoire collaboratif et pour réunir toutes les initiatives autonomes (salle occupée A070, la passade, potager commun..) et associations locales afin de mettre en commun les idées et envisager des projets et des actions à venir.

Il s’agit d’évoquer un manque d’espace qui permettrait l’émergence d’élaborations collectives, entre acteurs de la fac. Nous voudrions répondre à un besoin ressenti des étudiants de fédérer et mettre en commun des projets par la convivialité. Échanger et participer davantage à la vie de Paris 8 pour ne pas seulement être de passage.

 



Occupation temporaire

Suite à la destruction de la Kabane nous avons, mercredi 30 novembre 2016, occupé le Hall du bâtiment A en construisant une cabane en carton (prototype-reenactment de la cabane). Cet espace éphémère, destiné à sensibiliser les habitants de la fac sur les multiples volontés collectives de lutter contre le climat austère qui règne à Paris 8 : non-dialogue entre les instances et les étudiants, non-écoute de l’université face aux diverses initiatives collectives cherchant à penser des nouvelles formes de pédagogie….

Cette cabane éphémère accueillait, en plus de son espace sieste et le thé vert : un open-mic, une copiothèque (bibliothèque de photocopies thématique), un projections vidéos, un atelier sonore + dessin/écriture (imaginaire composite de la kabane), livre de témoignages (en ligne ici) et tractage de notre micro-fanzine dans toute la fac. Le tout en vue de la réunion du lundi 5 décembre 2016… Nous y avons rencontré enseignants, étudiants et responsables de la logistique.

◊◊◊ micro-Fanzine – Ventalisme ◊◊◊


Pdf ici
Réalisé suite à la rencontre « Fabriques de Sociologie » à P8Lire la suite de l’article

[Théma] Surveillance

Fanzine \ Thématique du mois
∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆
Surveillance / Sous-veillance
· · · 28·octobre · · ·
Event Facebook
◊◊◊◊◊◊◊◊

EDITO

Kabane, projet de co-construction d’un espace auto-géré à l’université, ré-ouvre ses « portes » (même si il y en a pas) et pour marquer le coup partage ses recherches autour de la thématique de ce mois-ci, la
« surveillance », dans ce premier fanzine.

Ça tombe bien c’est la rentrée d’uzine, alors sors ton badge et ouvre ton sac !

D’ailleurs, avec les deux potes vigi et pirate à la fac, on ne va pas se mentir, la société disciplinaire évolue et a pris de nouvelles formes pour devenir omniprésente, hors de l’architecture panoptique localisée.

Le contrôle se désincarne est devient aveugle et hyper vigilant. Le caractère inoffensif des informations collectées ainsi que l’invisibilité, rendue possible par l’immatérialité, sont les traits qui caractérisent cette nouvelle modalité de surveillance appelée « sous-veillance ».–1

Dans ces conditions comment s’approprier l’espace et créer un « à-venir » commun sans perdre une liberté d’action et d’expression ?

« Il s’agit bien d’imposer des contres fictions aux fictions dominantes. Il s’agit de les détourner pour mieux les désenvouter. De les infester de samples afin qu’elles beuguent. De déshabiller leur ressort par la grâce de quelques tartes à la crème numérique ou non afin que chacun puisse se réapproprier son bel intérieur à ciel ouvert ».–2

Ce Zine introduit l’évènement sur la thématique du mois qui se déroulera
le 28 octobre.

–1 Terme emprunté à Dominique Quesada dans son article « De la sousveillance. La surveillance globale, un nouveau mode de gouvernementalité », Multitudes 2010/1 (n° 40), p. 54-59.DOI 10.3917/mult.040.0054

–2 Ariel Kyrou, L’hypnose de l’à-venir. Ou des fables de science-fiction comme moyen de déjouer les pièges de la sousveillance, Multitudes 2010/1 (n° 40), p. 114-125. DOI 10.3917/mult.040.0114


Version numérique
∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆
Complément, map/carte

Mashup Vidéo
∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆


Les extraits Audio, l’affiche et photos de la journée à la Kabane c’est par ici